AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bastion [Xbox 360 - Ps3 - Pc]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le-crepusculaire
Nouveau
Nouveau


Masculin Nombre de messages : 14
Age : 25
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Bastion [Xbox 360 - Ps3 - Pc]   Dim 18 Mar - 22:29

Bastion





Voilà donc une petite perle, un jeux de rôle action qui se veut accessible de par ces mécaniques de jeux faciles à comprendre, mais qui propose tout de même un assez bon challenge à qui veut bien faire monter la difficulté. Avec ces graphismes en 2d qui n'ont vraiment pas à rougir, le style graphique adopté est particulier, le rendant du coup attirant... J'ai d'ailleurs eu du mal à décrocher, à chaque fin de niveau je me demandais quel genre d'environnement j'allais bien pouvoir visiter par la suite. N'oublions pas non plus ces musiques incroyables, et cette histoire qui bénéficie d'une narration en béton armé... Un jeux qui me tient à coeur, qui est aussi un jeux avec de malheureux défauts, il est donc clair qu'il ne plaira pas à tout le monde et c'est ce que nous allons voir.



Descriptif : Bastion est un jeu de rôle orienté action disponible en téléchargement sur le Xbox Live Arcade. Bénéficiant de graphismes en 2D dessinés à la main et d'une narration en temps réel, le soft nous met dans la peau d'un jeune homme épargné par un cataclysme. A l'aide de diverses armes customisables et de quelques capacités spéciales, on devra explorer des niveaux très dangereux afin de rénover le seul abri susceptible de sauver la vie des derniers survivants.

Editeur : Warner Bros Games

Développeur : Supergiant Games

Type : Jeu de Rôle / Action

Sortie France : 20 juillet 2011

Classification : Déconseillé aux - de 12 ans


Mon avis:



Je suis obligé de vous parler de cette pâte graphique m'ayant envouté, dès les premières lignes de ce test. Si vous y jetez un coup d'oeil rapide, beaucoup se diront qu'il est tout comme un Dofus. C'est à la fois vrai et à la fois faux... Vrai, puisqu'on se déplace depuis une caméra se trouvant à un angle particulier, au dessus de l'action. Cette vue isométrique, complété de ces couleurs plus ou moins chatoyantes nous fera du coup facilement pense à cette fameuse production d'Ankama, déjà cité.
Mis à part pour le héros, les autres personnages et les ennemies y feront aussi penser. Étant donné que leurs angles d'animations se limitent aux quatre points cardinaux... Néanmoins, notre personnage nomme le Kid, qui sera le héros de cette aventure pose déjà une sacrée différence. En effet, un choix étrange l'ayant doté d'une animation faisant facilement penser à de la 3d, rend notre personnage bien différent de ce qu'il l'entoure. Différent aux niveaux des animations bien sur, au niveau des couleurs et de son design le personnage s'intègre très bien au reste du décor, pour rapidement nous faire oublier ce drôle choix d'animations.
Les arrières-plans qui ont été peint, donnent un air de "Braid". Superposer alors des graphismes très cartoon donneront un effet assez intéressant. J'ai pour ma part beaucoup aimé, puis je vois mal comment on pourrait ne pas en faire autant.




Le jeux en lui même se construit sur les bases premières de l'action, mêlant un peu de Rpg... Et c'est ici que se posent quelques problèmes. Notons, avant de commencer les hostilités, que le système de jeux est vraiment original. On monte de niveau, oui, mais que très rarement! C'est dire, ce n'est qu'en commençant le new game plus que l'on peut atteindre le niveau maximum qu'est le niveau 10... J'entends déjà des gens crier au fond de la salle, mais ne vous en faites pas le système a été pensé d'une manière assez intéressante pour que cela ne dérange pas grand monde. Un niveau ne correspond pas à une augmentation de caractéristiques de bases, mais plutôt à un emplacement vide, qu'il faudra remplir avec de l'alcool (oui... de l'alcool) qui donnera des effets plus ou moins bénéfiques. C'est donc là que le système qui parait si simple sur le papier est très intelligent, on pense n'avoir que 10 niveaux et donc une durée de vie ridiculement faible, mais pas du tout! C'est un peu comme si les développeurs nous font un pied de nez, en nous faisant croire une telle chose, alors quand fait il est logique que le jeux proposera plusieurs types de bouteilles d'alcool avec des effets très différents, plus ou moins puissant, qu'il faudra donc varier avec style de mieux que l'on peut.


Ces dix malheureux niveaux de compétences sont donc au final assez riches.
Mais l'amélioration de vos caractéristiques ne se fera pas que par ces bouteilles d'alcool, vos armes aussi auront droit à un système assez basique, mais tout de même sympathique, d'augmentation. Chaque arme aura six niveaux d'augmentation qu'il faudra à la fois acheter et troquer contre des éléments que l'on ramasse ou que l'on achète... Jusqu'ici rien de trop nouveau, mais sachez maintenant, qu'un niveau d'augmentation vous confère une caractéristique, entre deux, au choix! Elles seront bien sûr changeables une fois que vous serez tranquille dans votre forge... Ce qui vous permettra de varier vos tactiques d'approchent, et donc donne vraiment tout l'intérêt de l'aspect Rpg qu'a le soft. Il vaut mieux prévilégier un peu plus de perforation aux balles de votre fusil, plutôt que de simples dégâts en plus...



C'est donc après cet exemple, que je vais pouvoir enchaîner sur ce qui ne va pas, avec Bastion... Il s'agit à mes yeux plus d'un jeux d'action que d'un Rpg. Car tout ce qui est rapporté aux jeux de rôle se trouve dans les lignes lues jusqu'à présent... ça n'ira pas plus loin. Je viens de vous parler de "perforation" à prévilégier plutôt que des "dégâts", mais comment bien jauger ce que l'on fait dans tout ce qui touche à l'augmentation de caractéristique de notre personnage? C'est simple, vous ne pourrez pas... Il n'y a aucune interface, ni aucune précision sur ce que vous être capable de faire, aucune donnée chiffrée. Ce qui va donc à l'encontre même d'un jeux de rôle... Vous ne pourrez pas connaitre la "Force" de votre personnage, ni rien de tout ce qu'il y a à savoir.



Ce qui est donc nommé comme un Rpg devient très vite un jeux d'action. Pour revenir aux niveaux (aux bouteilles d'alcool, qui les symbolises) vous ne pourrez pas choisir une bouteille qui vous donner +12 en forces et la remplacer par une plus puissante. Car si une bouteille vous donne de la force en plus, aucune autre ne fera mieux en terme de puissance. Cet exemple est d'ailleurs bon pour tout ce qui comporte des caractéristiques dans le jeux. Ce qui rend du coup l'aspect stratégique beaucoup trop flou. On nous parle de perforation, sans que l'on sache vraiment de quoi il retourne. C'est terrible à dire, mais il y a des fois ou on ne peut qu'en rire. Pour la simple et bonne raison que le Background, sur la bouteille d'alcool en question est beaucoup plus riche que ces explications sur son utilité!



On ne peut du coup que déplorer le côté Rpg qui était plein de bonnes idées, partir presque en fumé à cause de problème d'interfaces et de précision. Mais le jeux se rattrape assez vite, grâce à ce que propose la "Warpzone" qui sera le fameux "Bastion". Une île flottante est donc à votre disposition, il vous faudra donc l'équiper de six bâtiments que vous pourrez disposer comme vous l'entendez, donnant alors un aspect "personnalisation" au soft, qui n'est pas à jeter par terre. Là ou au début de l'aventure, ce petit morceau de terre flottante n'était rien, il deviendra vite quelque chose de bien plus vivant, grâce à l'arrivée de quelques Pnj, Animaux et autres objets, qui viendront s'ajouter en suppléments des bâtiments. C'est d'ailleurs marrant de parler d'une simple Warpzone, comme d'un point positif, mais c'est bel et bien le cas, le Bastion donne une réelle identité au jeux ainsi qu'un brin d'originalité.


Qui dit "Warpzone", dit donc niveau à la clef. Il vous en sera alors proposez une 15ène, complémentés de "Zones de test", qui seront des petits stages bonus ou vous aurez l'occasion de faire des mini-jeux pour tester le potentiel de vos armes. Le problème c'est qu'une fois les zones de tests terminés, en ayant eu le meilleur score imposé par le jeux, vous ne pourrez plus y mettre les pieds. Puis pour ceux qui ne trouvent pas ça grave, sachez maintenant qu'il en sera de même pour les niveaux! Il est normal d'assister à des Rpg linéaires, mais celui-ci impose une linéarité assez oppressante, nous faisant hésiter à nous lancer dans un prochain niveau. Pour contrer cette fatalité, les développeurs ont pensé à rajouter des stages pouvant être refaits, dans le Bastion... Des stages allant au nombre de 2, ou 3 si vous vous lancez dans le new game plus. (Soit dit en passant, vous avez plutôt intérêt de vous lancer une nouvelle fois dans l'aventure.) Ces stages, que l'on appel les Qui-sait-où, seront au niveau de l'histoire des simples rêves, faits par notre héros. Des rêves nous proposant de nous déplacer sur une petite map, vous devrez affronter des hordes de créatures déjà croisées dans l'aventure. Ce qui n'est pas plus mal, bien au contraire, cela sert du coup facilement d'entrainement aux armes, ou à l'esquive. Cela vous permettra d'élaborer des tactiques d'approches diverses face à certains ennemies, on y revient donc avec plaisir, mais si on peut déplorer l'absence de zone différente, trois au total devient assez vite redondante...



Parlons alors de la durée de vie. Deux fins sont proposées à l'histoire, puis faire le new game plus est hautement suggéré. Du coup c'est une raison de plus pour se refaire le jeux une nouvelle fois. En effet, découvrir de nouveaux objets et trophées sera tout aussi stimulant, mais ce sera malheureusement tout. En soi, ça n'entache pas vraiment la durée de vie qui ira au total au tour des 10-15 heures. Il faut tout de même noter qu'il est quand même déplorable qu'il faille se refaire, presque obligatoirement, le jeux pour vraiment profiter de son plein potentiel. On aurez souhaité une histoire un peu plus longue et un peu plus de contenue au niveau des ennemies et des niveaux.
En parlant de l'histoire, cette dernière a de quoi vous attirer. Tout en étant originale, elle propose une narration vraiment géniale, ponctuée d'une voix de vieil homme rendant votre avancé assez épique. Néanmoins on ne peut que regretter que seuls les textes soient traduits en Français, étant donné qu'on ne peut pas tout le temps avoir les yeux sur les dialogues pendant les scènes de combat. Une Calamité mystérieuse frappa un monde fantastique, c'est tout ce que l'on sait en démarrant le jeux. On contrôle alors un jeune homme se réveillant au milieu des restes de son monde, flottant dans une sorte de vide. Les plateformes apparaissent sous ces pieds, puis on vient à se retrouver avec un vieil homme (le narrateur) dans le Bastion. Qui était une terre flottante dans le vide, sensée rester ainsi et ne jamais se perdre dans le néant, étant une sorte de solution à l'arrivée d'une fin du monde. C'est en parcourant alors les bribes de divers mondes, que l'on se met en quête de finaliser le Bastion, afin de pouvoir tout arranger. On croisera alors des personnages et des objets clefs, qui nous en apprendront plus sur la Calamité, le Bastion, et ce qui peuplait la Caélondia avant que tout se soit que néant.



C'est assez original en soi, et au fil du temps on en apprend de plus en plus. Il y aura alors quelques révélations et retournements de situations qui auront le mérite d'êtres bien choisi dans l'évolution de l'histoire. Je ne pensais pas que l'histoire m'intriguerait autant, mais il faut tout de même avouer qu'elle a vraiment un certain charme, et qu'elle sait garder ces mystères, ce qui peut donner naissance à quelques élaborations d'hypothèse sur les forums...



Revenons alors sur quelque chose de plus joyeux, en parlant du Bastion, mais plus exactement des fameux bâtiments qu'il propose. Une forge servira à améliorer vos armes. Une distillerie, aura le rôle de vous faire choisir vos alcools (augmentations). Un mémorial, ou des sortes de défis vous seront proposés. Une armurerie, où vous vous équiperez de vos deux armes et de votre compétence spéciale. Les objets trouvés, qui ne seront qu'un bête magasin. Et enfin, une nouvelle chose qui sera surement la plus originale de toutes, un temple... Mais à quoi sert ce temple? Il vous servira à activer des dieux, vous vous lirez alors à votre guise à des idoles qui vous ferons bénéficier de lourds handicaps, en échange de plus d'argent de d'xp. Mais comme l'argent vient rapidement à manquer, et que l'xp devient dur à obtenir vers le niveau cinq. Le jeux vous oblige en quelque sorte à vous poser quelques contraintes. Il est à la base accessible, mais ce dernier vous force à ne pas vous reposer sur vos acquis et à essayer de vous surpasser. Un mode "Sans soucis", sera aussi disponible avant de lancer le jeux, pour ceux qui ne désirent pas se prendre la tête, mais passer à côté d'une telle chose serait tout de même bête, je pense.



Bastion est donc avant tout un jeux d'action donc, il va bien falloir que je vous parle un moment du système de combat. Notre personnage se déplace normalement, tout comme les monstres et tout ce fait en temps réel. Il est de bon ton de prévilégier l'esquive, ou le bouclier (voir même les deux) car il est souvent difficile de se mettre à taper bêtement sur tout ce qui bouge. Alors, évidemment l'aspect Rpg revient, mais se fait très discret... On a un nombre de dégâts qui s'affiche brièvement lorsque des dommages sont reçus, on y fait jamais réellement attention à cause de cette action assez frénétique, mais aussi à cause du fait qu'on ne peut pas vraiment jauger l'impact qui vient d'être causé. On aura plus tendance à regarder notre barre de vie, et celle des adversaires, qui est un cercle, les au tour ne leurs pieds. Les combats sont plutôt sympathiques, étant donné qu'on est souvent actif, qu'on tente de ne pas se prendre de coup. J'irai même jusqu'à dire que ça devient étonnement bien nerveux dès que l'on passe un certain niveau de difficulté. On fait de moins en moins attention aux barres de vie ennemie et on se concentre plutôt sur le fait de dominer les adversaires, comme en essayant de comprendre leurs patèrnes. Pour ceux qui aime le challenge, y'a de quoi s'amuser je vous l'assure.



Finissons en parlant des musiques... Qui vont de pairs avec l'ambiance si particulière de ce jeux. Dès les premières écoutes, je ne vous cache pas que l'on peut trouver le choix des pistes étranges. Mais si on fait très vite, car ces dernières s'adaptent vraiment bien aux différentes zones et aux différentes situations. On va de la musique entrainante, à la musique mélancolique. Du style Western à l'Oriental... Tout comme les décors, l'Ost est vraiment bien varié de thèmes que je fredonne encore.




Graphisme:

Du fait à la main, qui reste très beau et très coloré. Le style graphique qui rappellera à la fois "Dofus" et "Braid" se donnant le luxe d'avoir ça propre identité. Des décors dessinés très beaux et ils se marient parfaitement avec ces arrières plan peints à la main. Les environnements sont aussi variés, histoire de pouvoir profiter un maximum du potentiel artistique des graphismes. Seul l'animation de notre personnage principal peut surprendre sur le coup, mis à part ça, rien n'est à signaler de grâve de ce côté-là.

Gameplay:

Le style de jeux se veut clairement simple, pour pouvoir toucher un large public. Mais il se veut aussi innovant, en apportant quelques nouveautés, pour intéresser les puristes. Un amas de bonnes idées, rend le jeux agréable à prendre en mains. Même si on peut noter que quelques idées auraient mieux fait d'être un peu plus développés, le jeux perd du coup un peu de ça richesse...

Durée de vie:

Nous sommes face au point faible principal de Bastion. On comptera 7 heures pour se faire le jeux une première fois, en essayant d'avoir tout ce que l'on peut. Néanmoins le jeux nous propose pas mal de choses pour nous faire faire le new game plus. De nouveaux trophées et objet à débloquer, ainsi qu'une deuxième fin pour l'histoire... Même si on s'y reprend avec plaisir une deuxième fois, il est tout de même dommage que le jeux nous force à nous refaire l'aventure, pour profiter de son plein potentiel.

Bande son:

Tout comme les graphismes, les thèmes que proposent bastion, sont des sonorités que nous connaissons bien, des sonorités retravaillés qui donnerons alors une identité particulière au titre... Comme une musique avec des airs de Western, qui sera vraiment parfaitement adapter à cette ambiance incertaine, de destruction. On retrouve alors beaucoup de style de musiques reprises, qui s'adaptent bien au monde décrit. Marchant à l'unisson avec les graphismes, la bande-son de Bastion nous transporte dans un monde tout nouveau.

Scénario:

Partant sur des bases un peu floues, on nous plante un scénario Post-apocalyptique adapté à un univers fantastique. Bien que l'idée soie originale, on est face a une histoire pas trop poussée au début... Mais on apprend de plus en plus sur le monde qui nous entoure, le tout se complexifie, pour nous offrir alors tout ce qui fait un bon scénario. Avec des personnages ayant tous un rôle à jouer, des rebondissements et des retournements de situations. C'est presque étonnant d'en voir sur un jeux de ce calibre et on ne peut que saluer l'éffort. Puis on a aussi droit à une très bonne narration, amplifier par un très bon doublage américain.



Conclusion:

Nous somme bien face à un bon jeux, il possède tellement de qualités qu'on aurait vraiment du mal à s'ennuyer, tout au long de l'aventure du Kid. On passe un bon moment sur ce jeux, surtout grâce à ça réalisation, composée de ces graphismes sublimes et de ces belles musiques. Je conseille surtout Bastion à ceux qui cherchent de quoi passer le temps sur un jeux qui ne prend pas trop la tête avec ces mécaniques, mais qui cherchent tout de même un petit challenge... Pour les autres, je vous invite à tout de même l'essayer, car pour un premier jeux, la petite team de Supergiant Games, a mis le paquet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zeck
Myrmidon
Myrmidon


Masculin Nombre de messages : 8415
Age : 29
Localisation : saint etienne
Humeur : FAIM!!!!!!!
Nesussien : Fidèle
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Bastion [Xbox 360 - Ps3 - Pc]   Lun 19 Mar - 14:46

J'ai deja parler plusieur fois de se jeux c'est vraiment un bon jeux qui a une vrai ambiance je trouve.
Il a une vrai identité et le gameplay est sympa .
Le gros plus pour moi c'est la voix du narrateur qui est parfaite .
il vaut honnetement sont prix ( et sa sa devien rare )

_________________

"La joie de vivre et le jambon, y'a pas trente-six recettes du bonheur !" "Le gras c'est la vie"
SUIVEZ la voie de Nesus ici

requiem a écrit:
Je t'aime mon mignon mon tout beau


xXxSaritaxXx a écrit:
Pas touche à zeck bande de cloportes !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellion
Roi des Légumes
Roi des Légumes


Masculin Nombre de messages : 3253
Age : 29
Localisation : Auprès de Cthulhu
Humeur : Majestic !
Nesussien : Communiste
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Bastion [Xbox 360 - Ps3 - Pc]   Lun 19 Mar - 20:26

C'est sympa et les armes se renouvellent bien

_________________
"It takes a brave man to swim in the Red waters, but it takes a hero to drink from it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgcodex.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bastion [Xbox 360 - Ps3 - Pc]   Aujourd'hui à 6:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastion [Xbox 360 - Ps3 - Pc]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Castlevania : Lords of Shadow (PS3, XBOX 360)
» Limbo ( XBOX 360 )
» Liste des Pseudos PS3 et XBox 360 des membres
» Grand Theft Auto IV [PS3 & XBOX 360]
» Manette xbox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bun'pai Kaisou :: Loisirs :: ~ Jeux vidéo ~-
Sauter vers: